Métro c'est trop !

Publié le par Jean-Phi

Cela va bientôt faire un an que je me tasse tous les matins, et parfois le soir, dans la ligne la plus bondée du métro de Tokyo. Pour plus de confort, j'ai avancé mon départ de 20 minutes afin d'éviter l'heure de pointe entre 7h50 et 8h15. J'aurais évidement préféré le retarder de 20 minutes mais, dans mon entreprise, il est impératif d'être au bureau a 8h45.

Donc, quand le train arrive, le quai est déjà plein de japonais attendant, bien en ligne, devant chaque porte (des marques au sol permettent de se repérer). La foule présente remplirait facilement le train mais ce dernier est déjà plein ! Peu importe, tout le monde rentrera ou plutôt s'y entassera sans la moindre protestation.

Je me souviens le premier jour, à la vue du wagon plein, j'ai préféré laisser ce train passer. Malheureusement, c'était un rapide et le train suivant s'arrêtait à toutes les petites stations et était encore plus plein !! Depuis, j'ai appris a m'insérer dans un wagon bondé. C'est devenu mon sport du matin. En fin de compte, ça devient presque un plaisir ! Le fait que je sois grand et imposant (pour les japonais) m'y aide beaucoup.

Par contre, les 25 minutes suivantes ne sont pas fantastiques : les sacs à main qui rentrent dans le dos ou dans les cuisses, chaque freinage et chaque accélération nous compressent encore plus sur nos voisins. Enfin, même en hiver, les japonais transpirent rapidement...

Ces dernier temps, Cordula m'accompagne souvent. Elle a encore du mal à "s'insérer" mais au moins, pendant le trajet, je suis agréablement écrasé contre elle !

Publié dans Tokyo

Commenter cet article