Une belle journée

Publié le par Jean-Phi

Après une semaine de temps plutôt maussade (c'est peu dire), le soleil est revenu sur Tokyo.
Les tours de Shinjuku sont de nouveau visibles.
Les Japonaises en profitent pour laver les kilos de linge qui attendaient depuis plus de 10 jours (bon ça, on ne le voit pas sur la photo). La température est descendue en dessous des 30 degrés et est devenue très agréable.
D'ailleurs, la semaine dernière, alors qu'il pleuvait tous les jours et que le thermomètre ne dépassait pas les 22 degrés, en bonne application des accords de Kyoto ( voir ici), nos clims étaient toujours réglées sur 28 degrés ! Donc, nous chauffions les bureaux ! Les pauvres japonais qui avaient décidé de remettre les manches longues après avoir regardé la météo, s'en sont mordus les doigts. Je ne les avais pas vu transpirer autant pendant tout l'été.


Mais revenons à nos moutons. Comme d'habitude, une fois par semaine, Lukas m'a fait l'honneur de faire le trajet de son Shinagawa lointain (15 mn au sud de Tokyo) pour déjeuner avec moi. Pour ajouter au plaisir, j'ai convié Ai et Sakai-san à se joindre à nous. Une troisième collègue nous a rejoints au dernier moment. C'est donc bien entourés que nous avons eu le plaisir de déguster nos pâtes et notre pizza.

Sur la photo, nous les voyons traverser la rue devant nos bureaux. Chose semble-t-il anodine mais à l'encontre des usages ici où on ne doit traverser qu'au milieu des clous (ce qui parfois est une très bonne idée). Sakai-san et Ai-san (qu'on ne voit pas bien sur la photo) sont habituées à présent, mais, Yuko-san, avec qui je déjeunais pour la première fois, était très perturbée. Sakai-san l'a alors rassurée en lui disant que c'est une chose courante lorsqu'on est avec des Gaijins...

L'angoisse ! Suis-je en train de contaminer tous mes collègues ?

Publié dans Boulot

Commenter cet article

escoub 23/09/2006 10:12

"en bonne application des accords de Kyoto ( voir ici)"On ne voit rien du tout !Mais nous sommes rassurés sur le temps à Tokyo et sur le fait de la nécessité de traverser la rue dans les clous.

Jean-Phi 27/09/2006 03:07

Tu as tout a fait raison: et pour le lien absent et pour la necessite de traverse dans les clous. Le premier est corrige. Le second, il faudra encore faire des efforts...