Funerailles

Publié le par Jean-Phi

Aujourd'hui, la mère du chef du chef de mon chef est morte.
Terrible nouvelle que la mort d'une femme de plus de 80 ans (son fils a depassé les 60). Bien que nos pays aussi vieillissent, je ne suis toujours pas habitué, dans mon entourage, à voir des arrière-grand-mères. Je ne connais que certaines sœurs de mon Père ainsi que Chloé et Luke qui ont encore la leur.
Mais là n'est pas le sujet.

Comme au Japon, les sphères privée et professionnelle ne sont pas aussi distinctes qu'en Europe, j'assiste parfois à des comportements surprenants. Déjà, quand mes collègues se marient, ils invitent toutes les personnes de l'entreprise plus "gradées" qu'eux (c'est-à-dire : leur chef, le chef de leur chef, mais aussi les chefs des sections voisines), par contre, les collègues avec qui ils travaillent tous les jours n'ont droit qu'à regarder les photos.

Pour les funérailles, c'est un peu la meme chose. Dans notre cas, il ne doit pas y avoir beaucoup de monde de la boîte qui la connaît, cette brave dame. Pourtant, nous avons eu droit à un meeting exceptionnel de tout le département et le grand chef nous a annoncé les heures des offices (il y en a 2 au Japon) ainsi que le fait que les chefs allaient décider qui envoyer sur place. Pas pour témoigner d'une quelconque affectation, mais pour aider à l'organisation des services !

En tant que Français, ces cas d'ingérence de l'entreprise de la vie privée me gènent énormement. Encore, si tout cela relevait de l'affectif et du spontané... Mais non, ce n'est qu'obligation et tradition. D'un autre côté, je pense que ces liens tissés de façon autoritaire entre les générations, les professions et chaque individu en général, empêchent (ou du moins réduisent) les cas d'isolement qui nous ont tellement choqués en France, un été particulierement chaud... 

Publié dans Boulot

Commenter cet article

Marionnette 14/10/2006 02:58

"dans nos pays occidentals."Y'a pas a dire, c'est la meilleure que tu aies faite !!

Jean-Phi 16/10/2006 04:35

Ah oui, zut, "occidental" n'est pas comme "carnaval"...Hmm, avec un peu de chance, personne n'a vu...C'est corrigé...

PapaMarc 13/10/2006 10:39

"En tant que Français, ces cas d'ingérence de l'entreprise de la vie privée me gènent énormement. Encore, si tout cela relevait de l'affectif et du spontané... Mais non, ce n'est qu'obligation et tradition. D'un autre côté, je pense que ces liens tissés de façon autoritaire entre les générations, les professions et chaque individu en général, empêchent (ou du moins réduisent) les cas d'isolement qui nous ont tellement choqués en France, (pas de sens) un été particulierement chaud... "
Baratin ! Chaque pays a ses traditions et tout est respectable.

Jean-Phi 13/10/2006 11:11

"Baratin ! Chaque pays a ses traditions et tout est respectable."C'est tout a fait ce que je dis: cela peut-etre surprenant aux premieres abords, mais presente aussi des qualites. Il serait meme bon d'y preter attention dans nos pays occidentaux.Mon but etant de montrer des facons differentes de reagir a des evenements qui nous touchent tous, je trouvais ca interessant de presenter aussi mes reflexions du moment.

PapaMarc 13/10/2006 10:34

"je ne suis toujours pas habitué, dans mon entourage, à voir des arrière-grand-mères. "
Nul ! La mère du chef de ton chef (qu'il soit chef du chef de ton chef ou pas) n'est pas obligatoirement arrière grand mère.

Jean-Phi 13/10/2006 11:12

Dis donc, ils sont pas sympa du tout des commentaires. A la limite du vulgaire. Commencer une phrase par "nul" point, je ne trouve pas ca super ouvert a la conversation.
On s'en fout un peu qu'elle soit arriere-grand-mere ou pas, que son fils, a 60 ans depasses, soit grand pere ou pas. J'ai simplement ete surpris que ce manager a l'age avance puisse encore avoir sa mere. Mes parents ni ceux de Cordula ne m'ont pas habitue a cela.