Kyoto

Publié le par Jean-Phi

A l'occasion de la visite des parents de Cordula, nous sommes donc allés à Kyoto.

Avant d'être remplacée par Tokyo, Kyoto (attention à l'analogie) fut la capitale impériale du Japon de 794 à 1868. Par cette situation, elle regorge de bâtiment anciens (1600 temples bouddhiques et 400 shintos) essaimés dans toute la ville. Pour être plus précis, les plus beaux temples sont aux extrêmités de la ville. En effet, l'un des Empereurs avait interdit les cultes dans la ville même.
Par cet héritage, Kyoto est encore considérée comme la capitale culturelle du Japon.



Arrivés samedi midi et après un deuxième test de restauration japonaise pour Ingrid et Otto, nous voici partis à l'assaut des merveilles de la ville.

Nous avons donc commencé notre périple par le fameux Pavillon d’or. Entouré d'un superbe jardin japonais et au milieu d'un petit étang, l'effet est indéniable.






Nous avons continué avec le "Jardin de pierres". Dans ce cas là, l'attraction qu'est ce gravier très bien ratissé ne vaut pas le grand parc autour.

Mais bon. Nous nous sommes quand même assis quelques minutes (nous commencions à être fatigués) pour essayer de méditer au milieu des touristes. C'était pôs facile !




Après un passage à l'hôtel, nous sommes ressortis pour dîner en commençant par traverser le quartier appelé "Gion" (prononcer Guion). C'est LE quartier de Geishas. Nous espérons y trouver un endroit pour dîner mais les nombreux restaurants qui s'y trouvent sont soit hors de prix, soit carrément sans aucune information à l'entrée.





BBien que les geishas aient disparu, le Japon garde encore ce concept de lieux fermés connus seulement des habitués. Que s'y passe-t-il exactement ? Je ne sais pas trop mais ceux qui ont vu le film ou mieux (selon Cordula) lu le livre "Geisha" auront peut-être leur petite idée.

Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article