Shimbashi & Pallette-Town

Publié le par Jean-Phi

Pour le dernier week end d’Ingrid et Otto au Japon, les plans étaient de profiter "tranquillement" de ce que peut proposer Tokyo. Après 2 semaines ici, il fallait trouver un peu autre chose que des temples ou des châteaux pour attirer l'attention de nos visiteurs.






Otto avait l'air d'avoir été impressionné par les gratte-ciel. Qu'à cela ne tienne, nous avons commencé par un brunch au 42ème étage du Shiodome à Shimbashi (nos amis ici connaissent bien vu que c'est l'une de nos adresses préférées). La vue à couper le souffle et le menu ont très bien lancé la journée. Les différentes tribulations à Tokyo des dernières semaines permettent de se repérer, à présent, entre le quartier de Tokyo, Shinjuku ou encore le Palais Impérial.





Une balade au milieu des gratte-ciel s'imposait ensuite. Toujours la tête en l'air, il fallait se méfier des torticolis..







Nous nous sommes ensuite embarqués dans le train automatique qui part de Shimbashi pour Tokyo-Teleport, sur l’île artificielle d’Odaiba dans la baie de Tokyo. Le trajet fut encore un grand moment, avec passage sur le célèbre Rainbow-Bridge sur lequel une autoroute, une voie rapide et un train se fraient un passage. Au milieu de cette cage d'acier, la vision était futuriste.





Enfin, nous avons fini la journée dans le centre commercial de Palette-Town, là où il fait beau et 25 degrés tout au long de l'année. En effet, les plafonds sont peints de façon limite kitch, mais très bien éclairés et la clim' se charge du reste...




Plein d'autres photos, ici...

Publié dans Tokyo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

escoub 30/10/2006 17:20

Pour les tribulations de Françoise et Marc vers la Normandie :
http://marc.bitterlin.free.fr/2006_fichiers/octobre/octobreJ.htm

escoub 30/10/2006 17:15

Pour le dernier week end d’Ingrid et Otto au Japon,
Nous avons bien suivi les tribulations d'Ingrid et Otto. Espérant que celui ci ne rapporte pas un torticolis nous leur souhaitons un bon retour en Europe.