Shibuya

Publié le par Jean-Phi

Voilà. On avait gardé le meilleur pour la fin : Shibuya.

S'il y a une image archi-connue du Japon, c'est bien le carrefour (de rue, pas l'hypermarché) de Shibuya. Cette place, devant la gare qui porte son nom, est un lieu de RV privilégié pour tous les jeunes tokyoïtes "in". Il y a constamment un monde fou qui attend là, près d'une statue de chien.

Une fois que tout le monde s'est retrouvé, on traverse le carrefour. Comme souvent à Tokyo, on peut traverser dans tous les sens, même en diagonale ! Alors, comme tous les trottoirs sont archibourrés, lorsque le feu piéton passe au vert partout en même temps, tout le carrefour se retrouve envahi de gens marchant dans toutes les directions. C'est une expérience unique !





Les petites rues piétonnes aux alentours sont aussi bien animées et envahies de publicités en tout genre...









Juste avant, lors d'un arrêt à Shinjuku, nous avons montré à nos visiteurs les magasins d'électronique japonais à l'image du célèbre Yodabashi Kamera. Ingrid a failli, d'ailleurs, acheter un petit appareil photo digital. Il serait temps ! Son appareil, que tout le monde dans la famille appelle "la mitrailleuse" à cause du bruit, a plus de 20 ans, est énorme et lourd. Bon, elle fait toujours de très belles photos avec, donc rien ne presse.


Retour à la maison pour un dernier dîner, puis il est temps de faire les valises. Lundi, c'était le grand départ vers l'Allemagne.

Vers l'album...

Publié dans Tokyo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claudia 01/11/2006 21:43

Was für tolle Photos und interessante Texte! Das ist für mich so spannend wie ein Fortsetzungsroman. Täglich warte ich schon in Vorfreude auf einen neuen Beitrag!
Bei der Reise von Mama und Papa hatten wir das Gefühl live dabei zu sein.
Großes Kompliment an Jean-Philippe für Deinen Blog!
Claudia

Jean-Phi 02/11/2006 10:22

Danke viel mal Claudia fuer deine Kommentar. Ich freue mich sehr, zu wissen, dass Du mich liest! Was fuer einen Ehre fuer Mich!Es ist gut, dass Du alles verstehen kannst. Denn kann ich bald einen Text ueber die Bruecke fuer Otto schreiben ! Liebe Gruesse und bis bald!

Cordula 31/10/2006 09:12

Bon, il faut quand même que je prenne un peu la défense de ma maman. Effectivement, son appareil photo est bien grand et lourd et il fait beaucoup de bruit. C'est vrai aussi que tout le monde l'appelle "Maschinengewehr". Mais il n'a que 13 ans (et pas plus de 20!) et il montre juste comme aujourd'hui on n'a plus l'habitude qu'un appareil photo fasse du bruit. Sauf un bruit artificiel parce que ca a l'air plus authentique et est ajouté aux appareils digitales pour mieux se vendre! Le bruit de l'appareil de ma maman au moins est vraiment authentique et juste parce que tout le monde a des appareils digitales, ca ne veut pas dire qu'on ne peux pas vivre sans. Voilà. Mais je pense quand même que son prochain cadeau sera un appareil digital ;-)

Marion 31/10/2006 08:39

Le chien de la statue s'appelle Hachiko et a une histoire vieille de plus de 60 ans : il appartenait à un professeur d'université qui habitait le quartier, et accompagnait son maître tous les matins jusqu'à la gare. Le soir, il venait l'attendre au même endroit. Jusqu'au jour où le vieux professeur mourut. Hachiko continua malgré tout pendant des années ses aller-retour quotidiens à la gare, mais évidemment, le vieux professeur ne revenait jamais. Quand Hachiko mourut à son tour, les gens du quartier qui avaient pris soin de lui pendant toutes ses années lui élevèrent une statue.

Jean-Phi 02/11/2006 08:01

Merci pour la petite histoire Marion.Oui, c'est ce que j'avais entendu. Je pense que Cordula m'avait lu cette histoire, l'une de nos premieres visites de Shibuya.C'est une belle histoire japonaise: l'obeissance a son maitre, au-dela meme de la presence physique de ce dernier...