BKK le Grand Palais

Publié le par Jean-Phi

Notre séjour au Japon approchant de la fin, les événements s'enchaînent comme dans un bon film d'action.

Déjà, Hong-Kong, fin septembre, avait été planifié parce qu'il fallait profiter d'être "tout près". En Octobre, les parents Schultheis nous ont rendu visite, en Décembre, décidés à l'arrache, c'est Max et sa cousine qui viennent nous voir, et donc, profitant d'un jeudi férié, nous sommes allés voir à quoi ressemble Bangkok (BKK ne veut pas dire, dans ce cas, Betriebskrankenkasse - sécurité sociale en allemand).

Arrivés jeudi en fin d'après-midi, le premier bienfait de la Thaïlande s'est fait sentir dès la sortie de l'avion : 30 degrés. Aaaahh ! Surtout que l'automne venait d'arriver sur Tokyo, ça nous a fait vraiment du bien de transpirer pendant 4 jours !

Dès le vendredi matin, nous nous sommes lancés à l'attaque du Grand-Palais. C'est un grand ensemble de bâtiments administratifs et de temples bouddhiques. Sa construction a commencé en 1782 quand Bangkok est devenue la capitale du Royaume de Siam.


L'un des temples, le Wat Phra Kaew (le temple du Bouddha d'Emeraude), le plus spectaculaire, est lui-même constitué d'une dizaine de bâtiments religieux dont l'énorme chapelle qui protège le Bouddha d'Emeraude. Ce Bouddha est une attraction à lui tout seul. Malgré sa petite taille (45 cm), il aurait 2000 ans, aurait voyagé (pas sur ses petites pattes evidemment) en partant de l'Inde, par Ceylan, aurait fait plusieurs stops au Cambodge et au Laos avant d'arriver enfin à Bangkok. C'est donc une icone religieuse très importante pour les Thaïs et même pour toute la région. Car, contrairement aux Japonais, la religion ici est très importante et active. Nous avons croisé beaucoup de moines habillés en orange (c'est quand même plus coloré que nos robes de burre) et la population reste très croyante.





Malheureusement, aucun appareil photo ou caméra n'est autorisé dans la chapelle, mais la statuette n'est pas fantastique en elle-même : tout petite, tres haut perchée, elle est vert (jade) et "habillée" en or.



Par contre, tout autour de la chapelle, c'est l'abondance en terme de bâtiments colorés ou dorés, en statues de démons gardiens et autres personnages mythologiques du Ramakien (dérivé de la mythologie indienne du Ramayana).

Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article